Le problème grec est revenu sur le devant de la scène et de quelle façon ! Je m’en veux beaucoup d’avoir sous-estimé ce risque alors que le résultat de ce vote était cousu de fil blanc et que le plan d’austérité serait de nouveau contesté. Le marché a incroyablement inconsidéré ce risque …. Alors qu’en janvier, je m’étais dit que suite à la signature de la renégociation de la dette, il y aurait de grandes chances que les élections législatives grecques de mai remettent tout en cause …. Et pourtant je l’ai complètement occulté tout comme le marché …. Après une ouverture logique en forte baisse lundi matin, le marché s’est bien repris pour finir en hausse, suite à des rachats de shorts. Le CAC40 est revenu rapidement à la réalité dès le lendemain, l’indice parisien abandonnant finalement 1% sur la semaine. Les problèmes liés à la Grèce risque donc de perdurer ce qui va se traduire par un retour à une forte volatilité sur les marchés. On revient au point de départ de l’été 2011 …avec une plus forte probabilité que la Grèce sorte de la zone euro. Le pire est qu’un retour à la drachme ne changera pas grand-chose étant donné qu’ils exportent très peu. Il n’y a donc pas de solution miracle qui puisse relancer leur économie … Leurs dettes en euros converties en drachmes suite à la dévaluation vont exploser. Les entreprises endettées devront licencier pour survivre ou baisser fortement les salaires. Beaucoup d’entreprises risquent donc de couler … ce qui impactera les créanciers européens qui auront prêté de l’argent … Aucun état ne voudra leur prêter de l’argent, les retraites et les salaires de fonctionnaires ne pourront plus être versés …bref ils auront droit vers le chaos ….


C’est donc dans l’intérêt de tout le monde que la Grèce reste dans l’euro … mais si les grecs veulent prendre leur destin en main, je ne vois pas pourquoi on les en empêcherait …mais ça risque de coûter cher à tout le monde !



Côté entreprises, les publications de CA ont souvent été décevantes cette semaine. VALLOUREC, EUTELSAT, JC DECAUX ont émis des PW … AXA a sorti un CA en ligne mais qui a déçu les marchés … Toutes les raisons sont bonnes pour vendre un titre : dernier exemple en date, la publication du T1 d’AKKA TECHNOLOGIE qui s’est affichée en hausse de 26 % et pourtant cela n’a pas suffi à convaincre (-2.2 %) le marché alors que le titre avait déjà abandonné 4.6 % la veille … La demande en Chine commence à faiblir comme en témoigne les déclarations de JC DECAUX suite à son PW … Il est inutile d’essayer de profiter immédiatement de la forte chute de certains titres, je pense notamment à VALLOUREC. Si on reprend le comportement du titre NEXANS à la suite de son profit warning émis le 25/04, on remarquera que le titre a continué de chuter les jours suivants. On ne retient pas un couteau qui tombe surtout lors d’un PW ! Il vaut mieux attendre une stabilisation du titre, idéalement prendre en cours un rebond technique qui pourrait suivre mais ce ne sera pas pour tout de suite.

Concernant VALLOUREC on attendra, bien que les niveaux de cours atteints commencent à devenir intéressants, y compris pour un prédateur ….


La semaine prochaine sera encore riche en publications de CA pour ce 1er trimestre. En début de semaine, les nouvelles en provenance de la Grèce devraient donner le tempo du marché. Les négociations entre les différents partis continueront lundi après-midi. L’annonce de la formation d’un gouvernement d’union nationale devrait vraisemblablement être bien accueillie … mais rien n’est fait, on en est bien loin ! On aura peut-être la réponse mardi matin à l’ouverture. L’annonce de provisions supplémentaires de 9.5 M€ par 3 banques espagnoles devrait avoir un effet négatif ce lundi. Du côté allemand, le parti d’Angela Merkel, la CDU, a subi dimanche, dans le Land Rhénanie-du-Nord-Westphalie, une cuisante défaite face au parti socialiste allemand le SPD, ce qui sera certainement interprétée par un nouveau refus de l’austérité.
Il faudra, une nouvelle fois, faire preuve de beaucoup de prudence encore cette semaine. Si vous ne sentez pas le marché, n’intervenez pas ! Soyez attentiste et penser à garder précieusement votre cash ! Comme les semaines précédentes, il me paraît toujours difficile de proposer des idées / stratégies CT sachant que le moindre grain de sel ou déclaration peut tout gâcher. La newsletter s’en trouvera logiquement allégée ! Pour les publications de la semaine à venir, il me paraît impossible d’anticiper ce qu’il va se passer …. Les bonnes publications pouvant être sanctionnées ….